Keyword - Mineurs étrangers isolés

Fil des billets

vendredi, mai 16 2014

Vulnérabilité, identification des risques et protection de l'enfance

enfant_en_danger.jpgQuelles réalités recouvre la notion de vulnérabilité et quelles sont ses différentes déclinaisons dans le champ de la protection de l'enfance ? Autour de quatre parties qui abordent les problématiques propres aux mineurs isolés étrangers, les conditions de vie des familles en situation de grande précarité, les difficultés de scolarisation des enfants roms ou encore les formes d’incertitude sociale et morale des enfants placés, ce dossier thématique de l’ONED interroge la multi-dimensionnalité de la notion de vulnérabilité et présente les résultats de la recherche scientifique sur cette question.
Les différentes contributions d’experts dans le champ de la sociologie, du droit, des sciences de l’éducation, de l’anthropologie et de la géographie invitent également à réfléchir sur les enjeux de la qualification de populations, de situations ou de territoires « vulnérables », et à saisir ce que ce processus d’identification des risques induit en termes d’appréhension des politiques publiques.

Illustration : vendee.fr

mardi, janvier 21 2014

Protéger les enfants des bidonvilles comme les autres

enfant_village_d__accueil.jpgEn France, on estime entre 8 000 et 12 000 le nombre d’enfants vivant en bidonvilles ou en squats. Principalement originaires d’Europe de l’Est (de Roumanie, de Bulgarie ou de pays d’ex-Yougoslavie), 5 000 à 7 000 de ces enfants atteindront l’âge de 16 ans sans avoir été scolarisés, ou après avoir connu une scolarisation chaotique. Cet état de fait pose évidemment la question du devenir de ces enfants à l’adolescence, moment crucial du développement des personnes. Le déficit de scolarisation favorise, en effet, l’errance des adolescents, qui peut alors s’accompagner d’activités délictuelles plus ou moins graves, parfois réalisées sous la contrainte.
Si l’errance d’adolescents et la délinquance qui peut l’accompagner ne sont pas propres aux jeunes Roms d’Europe de l’Est, la particularité des conditions de vie d’une partie d’entre eux, à savoir le fait de vivre en bidonville, rend leur situation spécifique. En effet, le déficit de scolarisation qui les conduit dans la rue est directement lié à la vie en bidonville.

mercredi, avril 27 2011

Triste au revoir : le dernier rapport de la Défenseure des enfants

Photo_dalbera_flickr.jpgMardi 26 avril, c'était donc le dernier rapport rendu par la Défenseure des enfants.
Comme chaque année un thème central est retenu : cette année, la prise en charge en cancérologie des mineurs. Et, comme d'habitude, un état des lieux est fait des dossiers prioritaires suivis par la défenseure.
Cette année, la défenseure a souhaité faire le point sur deux sujets qui ont marqué son existence depuis 2000 : les mineurs délinquants et les mineurs étrangers isolés.

Lire la suite...