Keyword - Roms

Fil des billets

vendredi, mai 16 2014

Vulnérabilité, identification des risques et protection de l'enfance

enfant_en_danger.jpgQuelles réalités recouvre la notion de vulnérabilité et quelles sont ses différentes déclinaisons dans le champ de la protection de l'enfance ? Autour de quatre parties qui abordent les problématiques propres aux mineurs isolés étrangers, les conditions de vie des familles en situation de grande précarité, les difficultés de scolarisation des enfants roms ou encore les formes d’incertitude sociale et morale des enfants placés, ce dossier thématique de l’ONED interroge la multi-dimensionnalité de la notion de vulnérabilité et présente les résultats de la recherche scientifique sur cette question.
Les différentes contributions d’experts dans le champ de la sociologie, du droit, des sciences de l’éducation, de l’anthropologie et de la géographie invitent également à réfléchir sur les enjeux de la qualification de populations, de situations ou de territoires « vulnérables », et à saisir ce que ce processus d’identification des risques induit en termes d’appréhension des politiques publiques.

Illustration : vendee.fr

mardi, janvier 21 2014

Protéger les enfants des bidonvilles comme les autres

enfant_village_d__accueil.jpgEn France, on estime entre 8 000 et 12 000 le nombre d’enfants vivant en bidonvilles ou en squats. Principalement originaires d’Europe de l’Est (de Roumanie, de Bulgarie ou de pays d’ex-Yougoslavie), 5 000 à 7 000 de ces enfants atteindront l’âge de 16 ans sans avoir été scolarisés, ou après avoir connu une scolarisation chaotique. Cet état de fait pose évidemment la question du devenir de ces enfants à l’adolescence, moment crucial du développement des personnes. Le déficit de scolarisation favorise, en effet, l’errance des adolescents, qui peut alors s’accompagner d’activités délictuelles plus ou moins graves, parfois réalisées sous la contrainte.
Si l’errance d’adolescents et la délinquance qui peut l’accompagner ne sont pas propres aux jeunes Roms d’Europe de l’Est, la particularité des conditions de vie d’une partie d’entre eux, à savoir le fait de vivre en bidonville, rend leur situation spécifique. En effet, le déficit de scolarisation qui les conduit dans la rue est directement lié à la vie en bidonville.

jeudi, juin 13 2013

La situation des droits humains dans le monde, et en France

Amnesty.jpgLes droits humains ne connaissent pas de frontières. Mais le Rapport 2013 d'Amnesty International montre que certains États, prenant pour prétexte leurs « affaires intérieures », se livrent à des manœuvres révoltantes afin d'empêcher une action internationale concertée qui pourrait répondre aux urgences en matière de droits humains. L'ensemble du rapport est disponible sur le site d'Amnesty.

Concernant la France, le rapport note : 1) les enquêtes sur les allégations de torture, de mauvais traitements et de mort aux mains de la police restent inefficaces et insuffisantes, 2) des milliers de Roms ont été laissés sans abri après avoir été expulsés de force de campements non autorisés, 3) la procédure prioritaire pour l’examen des demandes d’asile n’était toujours pas conforme aux normes internationales.

mercredi, mars 9 2011

Les trois moteurs de la menace Le Pen (au-delà d'un pseudo sondage)

Logo_Le_Monde.jpgDeux précautions valent mieux qu'une. Le sondage qui a défrayé la chronique durant le week-end en plaçant Marine Le Pen, la présidente du Front national, en tête des intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle est contestable. Les modalités de cette enquête, réalisée par l'institut Harris Interactive, prêtent à l'évidence le flanc à la critique, comme cela est parfaitement expliqué par ailleurs. Seconde précaution : on ne répétera jamais assez qu'à quatorze mois d'un scrutin, alors que candidats et programmes ne sont pas encore connus, les sondages d'intention de vote relèvent, pour une bonne part, de la politique virtuelle. Ils évaluent des popularités, esquissent des tendances, explorent des attentes. Mais, comme le démontrent tous les scrutins antérieurs, ils ne sont en aucun cas prédictifs du résultat de 2012.
Ces réserves faites, il n'en serait pas moins imprudent ou naïf de se voiler la face : la présidente du Front national a indéniablement bousculé la scène politique depuis le début de l'année et elle constitue désormais une menace sérieuse, aussi bien pour la droite que pour la gauche.

lundi, mars 7 2011

La stigmatisation des Roms

Photo_par_yXeLLe___rtBrut__sur_flickr.jpg« Les discours et mesures de cet été relèvent d’une stratégie de communication familière : asseoir la visibilité et l’autorité du chef du régime en place en désignant des boucs émissaires. Mais ils viennent également justifier un appareil répressif qui est en cours de fabrication depuis quelques temps et qui ne concerne pas seulement les Roms en situation précaire. Ces politiques répressives sont de deux ordres. Certaines encadrent la mobilité des nouveaux européens : il s’agit de limiter les possibilités de circulation offertes aux plus pauvres d’entre eux. C’est le sens de la création, avec le projet de loi Besson, de l’Interdiction de Retour sur le Territoire Français (IRTF) pour les migrants illégaux, ainsi que d’un nouveau motif d’expulsion pour abus de la liberté de séjour. Même s’ils sont les premiers concernés, les Roms ne sont donc pas les seuls à être visés par cet effort pour renforcer les instruments limitant la liberté de séjour et de circulation. Une seconde série de mesures répressives vise l’habitat illicite ».