Keyword - Santé publique

Fil des billets

mercredi, mars 23 2011

Nucléaire : la catastrophe sanitaire

Logo_Le_Monde.jpgLe peuple japonais vit l'un des pires accidents industriels de l'histoire du capitalisme. Tant l'exploitant japonais Tepco et les autorités japonaises que leurs homologues français n'ont admis la gravité de ce qui se passait à Fukushima qu'à reculons, au compte-gouttes, cherchant à protéger le plus longtemps possible l'industrie nucléaire elle-même des conséquences économiques et symboliques de ce désastre, plutôt que ses victimes. Les uns et les autres ont sans cesse parlé d'une catastrophe à venir, alors qu'elle est là depuis le premier panache de fumée radioactive. Les dirigeants d'Areva l'ont compris dès le vendredi 11 mars, jour du tremblement de terre, eux qui ont immédiatement fait évacuer leurs salariés allemands intervenant dans la maintenance du site de la centrale de Fukushima.
Cet accident dramatique s'inscrit en continuité d'une autre catastrophe, insidieuse et niée, celle des conséquences sanitaires - tenues délibérément invisibles - de la contamination et de l'irradiation de faible intensité, liées au développement de la filière nucléaire, au Japon comme ailleurs.

mardi, février 22 2011

La prévention précoce : entre acquis et controverses

Photo_Jean-Louis_Zimmermann_sur_flickr.jpgCinq ans après la publication controversée de l’expertise collective de l’INSERM sur les troubles de conduite chez l’enfant et l’adolescent, quel bilan peut-on tirer des actions visant à prévenir de façon précoce les risques de vulnérabilité sociale et psychologique ? Certaines études, essentiellement anglo-saxonnes, indiquent que la mise en place de politiques de prévention dès le plus jeune âge, avant que ne surviennent des risques identifiés, serait efficace sur le long terme du point de vue de la santé, de la réussite scolaire, voire des incivilités. Ces politiques permettraient d’éviter des interventions curatives plus coûteuses pour la collectivité et aux résultats parfois incertains. Elles viendraient s’ajouter aux dispositifs de prévention à vocation universaliste (accueil de tous les publics), moins efficients pour les publics les plus fragiles. De nombreux professionnels invitent toutefois à aborder avec précaution la question d’un plus grand ciblage des dispositifs de prévention précoce, voire émettent des réserves sur leur principe même.