Keyword - Services publics

Fil des billets

jeudi, avril 28 2011

La fin de l'indépendance de la Halde ?

Photo_Julie70_flickr.jpgAlors que la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) publie vendredi 29 avril 2011 son dernier rapport annuel, un groupe de juristes de cette instance dénonce une récente délibération proposant d'étendre le principe de neutralité aux salariés des services publics gérés par des structures privées, tels que les crèches. Selon eux, cette décision « amorce le déclin de la lutte contre certaines discriminations en France ». Ces juristes travaillant au sein de la Halde critiquent un « recul du droit », un « recul des libertés fondamentales » et un « mélange des rôles (entre la Halde et l'action du gouvernement voire la direction de l'UMP) pour le moins troublant et en rien conforme aux missions de la Halde et à son indépendance ».
De fait, tandis que la Défenseur des enfants (voir ici), la Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité (voir ici) et le Médiateur de la République (voir ici) ont tous les trois rendu un dernier rapport assumant de fortes critiques à l'égard du pouvoir politique, la quatrième autorité administrative qui sera fondue dans le nouveau Défenseur des droits n'a pas fait ce baroud d'honneur.

mercredi, mars 30 2011

La conception de l’action publique est-elle en phase avec la réalité du terrain ?

Logo_mediateur_de_la_Republique.gifTelle est la question posée au centre du dernier rapport annuel du médiateur de la République (21 mars). Au delà des critiques habituelles adressées aux administrations (notamment - faut-il s'en étonner ? - « l’excès de zèle de l’administration en matière de renouvellement des papiers d’identité »), le dernier critique notamment « des politiques publiques brouillées par l’empilement législatif », « les dommages collatéraux dus aux réformes précipitées », des ambitions politiques qui « se heurtent aux moyens limités », une « méconnaissance des textes par les citoyens » et « une loi pas toujours applicable ».
Pour mémoire, les 280 délégués du médiateur sont répartis sur tout le territoire, ils traitent chaque année près de 80 000 affaires, essentiellement des réclamations contre l'administration.

mardi, janvier 4 2011

Sécurité, santé, emploi... : les Français déplorent la dégradation des services publics

Logo_BVA.jpgGlobalement, le baromètre BVA/Institut Paul Delouvrier souligne depuis 2007 la régulière dégradation de l'opinion des Français à propos de l’action de l’Etat en matière de services publics. Phénomène nouveau : la satisfaction des usagers à l'égard de ces services qui avait tendance à s'améliorer, a baissé cette année pour la première fois (la satisfaction générale reste cependant de bon niveau). Le sondage relève aussi que près d’un Français sur deux se dit prêt à payer plus d’impôts pour les améliorer.
Les résultats sont contrastés selon les secteurs. Après l'éducation nationale et la santé publique, c'est l'action de la police et de la gendarmerie qui enregistre la plus forte baisse d'opinions favorables : un recul de 4 points en un an avec 58 % d'opinions favorables (elles en avaient 72 % en 2005).
L'institut note également que « Il n’y a pas de changement pour la justice dont les niveaux de satisfaction générale des usagers restent faibles (54 % de satisfaits juste devant l’emploi) et qui ne répond pas convenablement aux attentes prioritaires des usagers ».