Jean-Michel_Blanquer_RTL.JPGLe ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a déclaré le 10 janvier 2019 envisager, dans le plan d’action interministériel contre les violences scolaires, la possible suspension des allocations familiales aux parents « complices d’une évolution violente des enfants ». Cette stratégie nous parait inquiétante pour trois raisons essentielles.
La préservation de l’avenir des jeunes générations, menacées par les inégalités sociales et économiques, exige du courage et demande une éthique rigoureuse. Les propos consternants du ministre de l’Éducation nationale nous font craindre que la rhétorique politicienne et des soucis électoralistes prennent le pas sur le souci du bien commun.

Photo : rtl.fr