Image_pistolet.gifL’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) et son Président Alain Bauer sont des grands communicants. Une étude mise en ligne ce mardi 5 octobre le montrerait : la délinquance des filles exploserait. « Exploser », c’était le verbe fétiche de la campagne présidentielle 2001-2002 et son thème obsédant de « l’insécurité ». Il revient donc. Ce matin, même le site Internet du Monde en fait carrément son titre en cinq mots : « la délinquance des filles explose ». Or les choses sont beaucoup moins simples, et rien ne prouve que la délinquance (ou la violence) des filles est réellement en augmentation.