Keyword - statistiques

Fil des billets

mercredi, novembre 4 2015

Sarkozy et la sécurité, ou le retour des grandes manipulations

Sarkozy_et_la_securite.jpgNicolas Sarkozy est de retour. L’ancien ministre de l’intérieur, candidat à la primaire à droite pour l’élection de 2017, a présenté le 3 novembre ses propositions en matière de sécurité. Comment faire du neuf avec de l'ancien ? Et comment appliquer les bonnes vieilles recettes démagogiques et les bonnes vieilles manipulation de chiffres ? Il n'y a qu'à l'écouter.
Même chose du côté d'une des principales vitrines du lobby sécuritaire français, créée étrangement 5 jours après l'élection de N. Sarkozy en 2007 : l'Institut pour la Justice (qui serait mieux dénommé Institut contre la Justice puisque tout son fond de commerce réside dans la critique de la justice). Ce dernier se déchaîne évidemment contre Christine Taubira depuis l'arrivée de cette dernière au ministère de la Justice. Ces jours-ci, c'est logiquement le projet de réforme de la justice des mineurs qui est mis en cause. Le discours est connu d'avance : la gauche est forcément laxiste, les juges aussi puisque ce sont tous d'affreux gauchistes, et pendant ce temps-là les mineurs délinquants sont de plus en plus nombreux, de plus en plus violents, dans un sentiment d'impunité qui les rend tout puissants, etcétéra, etcétéra.

Photo : lemonde.fr

jeudi, novembre 11 2010

Rencontre avec Stéphane Liévin, policier et syndicaliste sans langue de bois

Image_voiture_de_police.jpgDiscours sécuritaire, police de proximité, fabrication des statistiques, lutte contre la petite délinquance, recherche de solutions éducatives, sentiment d’isolement du policier, problèmes de recrutement, d’affectation et d’encadrement, délitement des moyens, double discours de l’Etat, risque de privatisation et de municipalisation de la sécurité…
Voilà un policier de base qui réfléchit et n’a pas peur de dire ce qu’il pense même si ça ne va pas forcément dans le sens du vent, y compris du vent policier.
Stéphane Liévin est Brigadier Chef de Police et Officier de Police Judiciaire. Il travaille au Commissariat d’Orléans, en service de quart (service en charge du traitement judiciaire) de nuit. Il est aussi représentant du personnel du syndicat majoritaire Unité SGP Police.
Nous avons réalisé avec lui un long entretien dont nous publions ici l'intégralité (L.M.).