Livre_Patrizia_Volpe.jpgCelui qui est privé de sa liberté à la suite d’une condamnation ne peut pas aussi être privé du droit d’être citoyen. Et donc de pouvoir étudier. Par conséquent, l’université doit être un droit pour les détenus. Mais comment ce droit est-il mis en œuvre dans les prisons en France et en Italie ? Le volume se présente comme une œuvre collective et vise à recueillir des interventions de professeurs et de chercheurs français et italiens concernant le droit aux études universitaires en milieu carcéral à travers les principales et les plus récentes perspectives sociologiques. Le livre présente une réflexion chorale et multidisciplinaire sur la responsabilité sociale de l’université et les modalités d’enseignement en milieu carcéral entre enjeux identitaires et ambiguïtés institutionnelles en approfondissant la théorie, la recherche et les pratiques, et en décrivant les expériences les plus significatives sous forme comparative entre l’Italie et la France tout en prenant également en considération la vision de la Convict Criminology.