Le business de la surveillance numérique est en plein essor. Parmi les acteurs phares de ce secteur, très discret mais extrêmement rentable, une société israélienne : NSO Group. L'État hébreu est l'un des principaux exportateurs de surveillance dans le monde.
Fondée en 2010, NSO Group est aujourd'hui un acteur majeur de l’industrie opaque de la surveillance. Elle est à l'origine d'attaques numérique dans au moins 45 pays. Selon la société NSO, ses logiciels de pointe sont destinés à aider les États à lutter contre le terrorisme ou la cybercriminalité. En réalité, on constate de graves abus : NSO vend ses logiciels à des États qui cherchent à espionner les dissidents politiques, les défenseurs des droits humains et certains journalistes.
Pegasus est le produit star de NSO Group. Ce logiciel d'espionnage, extrêmement puissant, s'infiltre dans les téléphones portables. Il peut en aspirer tout le contenu, messages, photos, contacts. Une fois installé sur votre téléphone portable, Pegasus peut tout capter, tout surveiller.